Actualités

Restauration prochaine de deux grands monuments d’Oran : le palais du Bey Mohamed El Kebir et la mosquée du Pacha

L’agence gouvernementale turque des sites archéologiques “Tica” devrait prendre en charge le projet de restauration du Palais du Bey Mohamed El Kebir et celui de la mosquée Pacha, situés dans le quartier de Sidi El Houari, à Oran. Ce projet s’inscrit, à l’instar de la restauration de la mosquée Ketchaoua d’Alger dont les travaux sont en cours de réalisation, dans le cadre d’un accord de partenariat entre l’Algérie et la Turquie.

Les spécialistes de “Tica”, en séjour à Oran depuis 15 jours, ont procédé à un état des lieux : un relevé tridimensionnel des deux site à l’aide de stations de lasergrammetrie ainsi que des prélèvement d’échantillons de matériaux de construction devant faire l’objet d’analyses physico-chimiques ont été réalisés. Cette étape est nécessaire avant l’élaboration de l’étude et lancement des travaux.

La gestion de l’opération est assurée par le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville qui est l’initiateur de ce projet. Le ministère de la culture dont relèvent les deux sites y sera également impliqué et consulté.

La construction du palais remonte à la fin du 18ème siècle ; il a été édifié par Mohamed Ben Othmane El Kébir. Le palais comporte plusieurs pavillons et s’étend sur une superficie de plus de 5 hectares. La mosquée Pacha fut édifiée en 1796 par le Bey Mohamed El Kébir sur ordre d’Hassan Pacha, Bey d’Alger, elle est caractérisée par son minaret de forme octogonal orné de faïences.

Poster un commentaire
 
Accès membre

Alerte mail